Pliage en zigzag Qu’est-ce que c’est ?

Plegado en zig zag también llamado acordeon.

Parlons du pliage en zigzag.

L’une des finitions d’impression les plus courantes que vous pouvez voir est le pliage. Le pliage est une procédure qui est généralement effectuée après l’impression et la découpe. Elle est réalisée par des dispositifs spéciaux appelés machines à plier, qui plient le matériau hors ligne ou en ligne, selon le plan et le modèle préétablis.

Le pliage en Z est une méthode de pliage de documents qui utilise deux plis parallèles pour créer six panneaux de taille égale : trois panneaux de chaque côté du papier.

Les deux plis sont faits dans des directions opposées, ce qui forme une figure qui ressemble à la lettre Z.

La méthode de pliage en zigzag est couramment utilisée pour les produits imprimés tels que les lettres, les brochures et les dépliants.

Le pliage en zigzag est parfois appelé pliage en accordéon à 3 panneaux ou pliage en zigzag à 3 panneaux.

Quels autres types de pliage existent en dehors du pliage en zigzag ?

En ce qui concerne les plis, il existe trois paramètres principaux : l’endroit où le papier est plié, le sens du pli et le nombre de fois qu’il est plié.

Naturellement, cela donne lieu à un grand nombre de possibilités et de permutations.

Selon le type de pliage que vous choisissez, il se peut que vous deviez raccourcir la largeur des pages qui sont pliées vers l’intérieur lors du processus de conception.

Vous trouverez ci-dessous une brève description des méthodes de pliage les plus courantes, afin que vous puissiez vous familiariser avec elles.

+  Qu'est-ce que le vernis dans l'imprimerie ? Tout ce que vous devez savoir (2021)

Pliage simple ou croisé

Simple folded diptych
Pli simple ou croisé

Le pli simple est également appelé pli croisé. Il s’agit du type de pliage le plus simple : la feuille est pliée à un endroit précis, une seule fois, ce qui donne un produit final de quatre pages (deux extérieures et deux intérieures).

Par exemple, si vous avez besoin d’une brochure A5 de quatre pages, une feuille A4 est imprimée et pliée au milieu, parallèlement aux côtés les plus courts.

Contrairement au pliage en zigzag, il est plus simple et comporte 4 côtés imprimés au lieu de 6.

Pliage de porte

Dépliant pliage de porte.
Pliage de porte

Le pliage en forme de porte doit son nom au fait qu’il fonctionne comme une porte. La feuille est pliée deux fois parallèlement aux côtés les plus courts, de sorte que les bords des deux rabats se rencontrent presque, mais pas tout à fait, au milieu sans se chevaucher.

Pour obtenir les meilleurs résultats, si vous travaillez avec un format de 150 millimètres, vous devez faire en sorte que la section centrale ait une largeur de 76 millimètres, tandis que les deux rabats ensemble font 76 millimètres moins deux, soit 74 mm (37 mm chacun).

Conseil : les plis de porte sont idéaux pour les brochures publicitaires de toutes sortes et particulièrement adaptés si vous souhaitez présenter une surprise ou donner au lecteur le sentiment qu’il déballe quelque chose.

Quant au pliage en zigzag, il permet généralement d’obtenir 8 côtés de taille différente.

Pliage enveloppant

Brochure avec pliage enveloppant
Pliage enveloppant

Le pliage en rouleau, également appelé triplage (dans sa version la plus simple) ou pliage en barillet, est couramment utilisé pour les brochures publicitaires de plusieurs pages.

+  Qu'est-ce que le glaçage ou le laminage ?

Pour créer le fameux triptyque, la feuille est pliée deux fois vers l’intérieur : une fois de chaque côté, ce qui la divise en trois sections de largeur à peu près égale et donne six pages. Il peut également être plié trois ou quatre fois (ce qui donne un pliage enveloppant et un pliage en barillet comportant respectivement huit et dix pages).

Lorsque vous préparez les données d’impression pour un tel pli, vous devez savoir quelles pages seront à l’intérieur. La raison en est qu’elles doivent être légèrement plus étroites que les autres pages, sinon le papier se plierait lors du pliage, rendant le produit final plutôt inesthétique.

Plus il y a de pages, et surtout plus il y a de pages qui se plient vers l’intérieur, plus elles doivent être étroites.

Imaginez le pli plat et déplié d’une brochure de six pages à trois volets. La partie supérieure contient les pages cinq, six et une. La page de gauche, c’est-à-dire la page cinq, est celle qui sera pliée vers l’intérieur en premier et doit donc être un peu plus étroite. La recommandation générale est de réduire sa largeur d’environ deux millimètres.

Si nous travaillons avec des feuilles A4 pour créer un dépliant au format DL, nous devons soustraire 3 millimètres, ce qui donnera une largeur de 97 mm pour la page étroite et de 100 mm pour les deux autres pages.

Pour réaliser un dépliant de huit pages à l’aide d’un pli enveloppant, vous pliez le bord gauche vers la droite jusqu’au centre de la feuille, puis la partie pliée vers la droite jusqu’au centre, et enfin le rabat droit vers la gauche au-dessus des autres pages. La première page de gauche doit être plus étroite de quatre millimètres et la deuxième page de gauche de deux millimètres.

+  Qu'est-ce que le froissement du papier dans l'imprimerie ?

Conseil : les feuilles simples peuvent même être placées à l’intérieur d’un livret plié en deux, car elles ne risquent pas de tomber.

Il diffère du pliage en zig-zag par le sens dans lequel les plis sont effectués, bien que le pliage en zig-zag et le pliage enveloppant soient tous deux utilisés pour produire des livrets ayant le même nombre de côtés.

Quelles sont les considérations à prendre en compte lors de la réalisation d’un pliage en zigzag ou de tout autre type de pliage ?

Si vous devez faire un pliage en zigzag sur un papier plus lourd, il est bon de le marquer avant de faire les plis. Cela permet d’éviter que les fibres du papier et/ou l’encre d’impression ne se brisent et créent un bord rugueux et inélégant.

Le rainurage (également connu sous le nom de froissement) est effectué à l’aide d’une lame rotative qui comprime le matériau le long d’une ligne en vue du pliage.

Il est recommandé pour les papiers d’un poids égal ou supérieur à 170 g/m². Le rainurage, en revanche, est plus laborieux, car il implique de retirer une partie du papier pour éviter que l’encre ne coule.

L’encochage n’est pas recommandé pour le papier dont le poids est inférieur à 300 g/m². Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser.

Voulez-vous connaître d’autres types de finitions que le pliage en zigzag ? Visitez notre section consacrée à la finition, où vous pourrez découvrir un grand nombre de façons de rendre vos travaux d’impression uniques, car de nos jours, il est nécessaire que vos produits imprimés se distinguent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *