Qu’est-ce que le papier vergé ?

Papel verjurado ejemplo.

Le papier couché est un type de papier à texture nervurée obtenu par le processus de fabrication. Dans la période pré-mécanique de la fabrication du papier en Europe (du XIIe au XIXe siècle), le papier vergé était le type de papier prédominant. Cependant, son utilisation a décliné au XIXe siècle, lorsqu’il a été largement remplacé par le papier tissé.

Le papier tissé était le type de papier le plus utilisé dans la fabrication du papier au XIXe siècle.

Le papier vergé est toujours utilisé surtout par les artistes comme support pour les dessins au fusain, il est aussi souvent utilisé lorsqu’une finition spéciale, d’aspect antique, est souhaitée.

Comment était fabriqué le papier vergé autrefois ?

Avant la mécanisation de la fabrication du papier, le papier était fabriqué à la main, en utilisant un tamis métallique monté dans un moule rectangulaire pour produire une seule feuille à la fois.

Le papier était fabriqué à la main, en utilisant un tamis métallique monté dans un moule rectangulaire pour produire une seule feuille à la fois.

Le papetier plongeait le moule dans une cuve contenant de la pulpe diluée de fibres de chanvre ou de lin, puis l’enlevait, l’inclinait pour répartir la pulpe uniformément sur le tamis et, au fur et à mesure que l’eau s’écoulait entre les fils, secouait le moule pour fixer les fibres. Au cours de ce processus, le motif des fils du tamis était transmis à la feuille de papier.

Jusqu’à l’invention du papier tissé, vers 1756, ces tamis étaient constitués de fils plus épais et plus espacés, autour desquels étaient tissés des fils plus fins et plus serrés. Ainsi, le dessin traditionnel du verjurado consiste en une série de lignes étroitement espacées (lignes de chaîne) parallèles aux côtés courts de la feuille, et des lignes plus étroites (lignes de verjurado) à angle droit des lignes de chaîne.

+  Qu'est-ce que le papier journal ?

Le dessin traditionnel du verjurado consiste en une série de lignes étroitement espacées (lignes de chaîne) parallèles aux côtés courts de la feuille, et des lignes plus étroites (lignes de verjurado) à angle droit des lignes de chaîne.

Un exemple de papier « vieux vergé », montrant les régions plus sombres le long des lignes de la chaîne.

Il existe une autre distinction entre les papiers dits « vieux vergés » et les papiers « modernes vergés ». À partir du XIIe siècle, les chaînes d’un moule à papier étaient fixées directement sur les nervures de bois du cadre lui-même.

Lorsque le cadre a été retiré de la cuve, ces nervures ont produit une légère succion qui a aspiré l’eau de la feuille nouvellement formée, et une couche de pulpe légèrement plus épaisse est restée sur le dessus des nervures.

Sur une feuille sèche, on peut voir des bandes plus sombres le long de ces lignes de chaîne lorsque la feuille est tenue à la lumière. Les améliorations apportées à la fabrication des moules au début du 19e siècle ont légèrement relevé les brins de la chaîne, ce qui a permis d’obtenir une lame plus homogène.

Papier vergé moderne

papier vergé de différentes couleurs.
Papier vergé de différentes couleurs

Les techniques modernes de fabrication du papier utilisent un rouleau dandy pour créer le motif de traçage au cours des premières étapes de la fabrication, comme on ajoute un filigrane aux papiers faits à la main.

À l’état humide, la pâte à papier (une dispersion diluée de fibres de cellulose dans l’eau) est pressée à travers un treillis métallique pour drainer la pâte. Au cours de ce processus, un rouleau à mailles est pressé dans la pâte humide, déplaçant la fibre de cellulose.

+  Papier bond. Caractéristiques, utilisations et avantages

Ce motif doit être appliqué à une certaine consistance de pâte, sinon le motif sera perdu lorsque la fibre s’écoulera vers l’arrière au passage de la pâte dans le dandy (trop humide), ou la fibre se détachera de la pâte (trop sèche), ce qui provoquera une perturbation de la surface.

Lorsque la fibre est déplacée, des zones localisées de densité plus ou moins élevée sont produites dans un motif de pose, et le motif est également créé sur la surface du papier. Par conséquent, le motif est apparent à la fois en regardant à travers la feuille et en regardant la surface du papier.

L’application du motif de coulée en tant que relief mécanique ne créerait pas le motif rainuré que l’on voit en regardant à travers la feuille, car cela n’est réalisé que par des techniques en filigrane.

Sur le papier fabriqué à la machine, les lignes de la chaîne vont dans le sens de la machine, le long du rouleau. La direction du grain d’une feuille (l’orientation le long de laquelle la plupart des fibres de cellulose sont disposées) est généralement parallèle à ces lignes de chaîne.

La direction du grain d’une feuille (l’orientation le long de laquelle la plupart des fibres de cellulose sont disposées) est généralement parallèle à ces lignes de chaîne.

La direction du grain d’une feuille est généralement parallèle à ces lignes de chaîne.

Pour quel type de produits le papier vergé est-il utilisé ?

Cartes de visite imprimées sur papier vergé
Cartes de visite imprimées sur papier vergé

Bien que l’utilisation du papier vergé ne soit plus aussi répandue qu’autrefois, il est toujours utilisé aujourd’hui, surtout dans l’artisanat ou l’imprimerie où l’on veut donner un aspect antique.

+  Qu'est-ce que le papier journal ?

Certains des produits dans lesquels le papier vergé est souvent utilisé sont les cartes de visite et les invitations de mariage, bien que vous puissiez également trouver des brochures, des invitations et des produits similaires, imprimés sur ce type de papier.

Voulez-vous connaître d’autres types de papier pour vos futurs projets ? Consultez notre section où nous détaillons les différentes variétés de papier, leurs caractéristiques et leurs utilisations les plus fréquentes, leurs avantages et leurs inconvénients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *