Aller au contenu

Le Symbole X. Son histoire et sa signification

El símbolo x.

Lettre la plus puissante de l’alphabet, le symbole X a été utilisé dans de nombreux domaines, de l’algèbre à la science, en passant par l’astronomie et la spiritualité. Il est souvent utilisé pour représenter l’inconnu, mais sa signification peut varier selon le contexte. Voici ce qu’il faut savoir sur la signification du symbole X, ainsi que sur son origine et son histoire.

Le Symbole X. Son histoire et sa signification

Maintenant que Twitter change complètement son logo et son image de marque en X, nous sommes nombreux à vouloir savoir ce que représente le symbole X. En fait, Elon Musk commence également à utiliser le domaine qu’il a acheté à PayPal : x.com

Le symbole X a plusieurs significations, représentant l’inconnu, le secret, le danger et la fin. Il peut avoir une signification mystique, mais aussi scientifique ou linguistique. Voici quelques-unes des significations du symbole, ainsi que son utilisation dans différents contextes :

Symbole de l’inconnu mystérieux

En général, le symbole X est utilisé pour désigner quelque chose de mystérieux ou d’inconnu, destiné à être résolu. En algèbre, on nous demande souvent de résoudre x comme une variable ou une valeur qui n’est pas encore connue. En anglais, il est couramment utilisé pour décrire quelque chose de vague, comme la marque X, ou pour désigner une personne mystérieuse, comme M. X.

Symbole du connu

Le symbole X est parfois utilisé pour indiquer des lieux ou des destinations spécifiques sur les cartes et les lieux de rencontre, d’où l’expression « x marks the spot ». Dans la fiction, on le trouve souvent sur les cartes au trésor, indiquant l’endroit où est enterré un trésor caché. Il peut également être utilisé pour indiquer l’endroit où les parachutistes doivent atterrir ou l’endroit où les acteurs doivent se trouver sur une scène.

Ne manquez pas notre guide ultime sur le design graphique !

Découvrez les meilleurs cours en ligne, masters et programmes universitaires pour une carrière réussie dans le design avec notre "Guide ultime pour étudier le design graphique : Les meilleures options pour une carrière réussie". Façonnez votre avenir dans l'industrie créative aujourd'hui.
Voir le Post Lire Plus Tard

Dans l’usage moderne, le X est considéré comme une signature universelle pour les personnes qui ne savent ni lire ni écrire, indiquant leur identité ou leur accord sur un contrat ou un document. Parfois, il marque également l’endroit où un document doit être daté ou signé. Aujourd’hui, nous l’utilisons pour indiquer une élection, que ce soit lors d’un examen ou sur un bulletin de vote, bien que le même symbole soit utilisé pour marquer la scène d’un crime sur des photographies ou des plans.

Le symbole X, synonyme de danger et de mort

Certains associent le symbole X à des fémurs qui se chevauchent ou à des crânes avec des os croisés, ce qui signifie le danger et la mort. Bien que les os croisés aient d’abord été associés aux pirates, dans l’insigne Jolly Roger, ils sont devenus un avertissement de danger très répandu à la fin du XIXe siècle.

Plus tard, la tête de mort et le symbole X sur fond orange sont devenus la norme pour l’étiquetage des substances nocives et toxiques dans toute l’Europe. C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles le symbole X a acquis une association macabre avec la mort.

Erreur et rejet

La plupart du temps, le symbole X est utilisé pour la notion d’erreur et de rejet. Par exemple, il est utilisé pour indiquer une réponse incorrecte, notamment dans un examen, ainsi qu’une annulation qui nécessite une répétition.

La fin de quelque chose

Dans certains contextes, le symbole X signifie une entité dont l’existence est terminée, passée et révolue. Dans l’usage technique, la lettre X est souvent une version abrégée d’un préfixe plus long, ex, couramment utilisé pour décrire d’anciennes relations, telles que ex-mari, ex-ami, ex-groupe ou ex-PDG. Dans le langage informel, certaines personnes utilisent la lettre X pour désigner leur ex-conjoint ou leur ex-copine.

Un symbole moderne pour le baiser

En 1763, le symbole X pour baiser a été mentionné dans l’Oxford English Dictionary et a été utilisé par Winston Churchill en 1894 lorsqu’il a signé une lettre. Certaines théories suggèrent que la lettre elle-même ressemble à deux personnes qui s’embrassent, les symboles > et < se rejoignant comme un baiser, créant ainsi le symbole X. Aujourd’hui, ce symbole est largement utilisé à la fin des courriels et des messages textuels pour signifier un baiser.

Avant d’acquérir sa signification mystique, le X était une lettre de l’alphabet primitif. Plus tard, il a été utilisé pour représenter l’inconnu et divers concepts en mathématiques et en sciences.

Dans le symbolisme alphabétique

Letra X caligrafía.

L’alphabet primitif est apparu lorsque les pictogrammes ont évolué vers des symboles représentant des sons individuels. Le X dérive de la lettre phénicienne samekh, qui représentait le son consonantique /s/. Au bout de 200 ans, entre 1000 et 800 avant J.-C., les Grecs ont emprunté le samekh et l’ont appelé chi ou khi (χ), la 22e lettre de l’alphabet grec à partir de laquelle le X s’est développé.

Dans les chiffres romains

Plus tard, les Romains ont adopté le symbole Chi pour désigner la lettre x dans leur alphabet latin. Le symbole X apparaît également dans les chiffres romains, un système de lettres utilisé pour écrire les nombres. Chaque lettre du système représente un nombre, et le X signifie 10. Lorsqu’une ligne horizontale est tracée en travers du X, cela signifie 10 000.

En mathématiques

En algèbre, le symbole X est désormais utilisé pour représenter une variable, une valeur ou une quantité inconnue. En 1637, René Descartes utilisait x, y, z pour les variables inconnues, correspondant à a, b, c pour les quantités connues. Il convient de noter qu’une variable ne doit pas nécessairement être désignée par la lettre x, car elle peut être constituée de n’importe quelle autre lettre ou symbole. Par conséquent, son utilisation pour représenter l’inconnu pourrait avoir une origine plus profonde et plus ancienne.

Certains pensent que l’utilisation du symbole x dans les équations mathématiques vient du mot arabe shay-un qui signifie quelque chose d’indéterminé. Dans l’ancien texte Al-Jabr, un manuscrit qui établit les règles de l’algèbre, les variables mathématiques sont désignées comme des choses indéterminées. Il apparaît tout au long du texte pour représenter la partie de l’équation qui n’est pas encore identifiée.

Lorsque le manuscrit a été traduit par des chercheurs espagnols, le mot arabe shay-un n’a pas pu être traduit car le son sh n’existe pas en espagnol. Ils ont donc utilisé le son le plus proche, le son grec ch représenté par la lettre chi (χ). Finalement, ces textes ont été traduits en latin, où les traducteurs ont simplement substitué le chi grec (χ) au X latin.

En science et dans d’autres domaines

À la suite de l’utilisation du symbole en algèbre, le symbole x a été utilisé pour représenter l’inconnu dans d’autres circonstances. Lorsque le physicien Wilhelm Röntgen a découvert une nouvelle forme de rayonnement dans les années 1890, il l’a appelée rayons X parce qu’il ne la comprenait pas entièrement. En génétique, les premiers chercheurs ont nommé le chromosome X en raison de ses propriétés uniques.

Dans l’aérospatiale, le symbole X signifie recherche expérimentale ou spéciale. En fait, chaque avion est identifié par une lettre désignant son objectif. Les avions X ont réalisé plusieurs premières dans l’aviation, qu’il s’agisse d’innovations ou de franchir les barrières de l’altitude et de la vitesse. Par ailleurs, les astronomes utilisent depuis longtemps la lettre X pour désigner une planète hypothétique, une comète dont l’orbite est inconnue, etc.

Au cours de l’histoire, le symbole X a acquis diverses interprétations en fonction du contexte dans lequel il est vu.

Dans le christianisme

Símbolo X en la cruz.

Dans la langue grecque, la lettre chi (χ) est la première lettre du mot Christ (Χριστός) prononcé khristós, qui signifie l’Oint. On pense que Constantin a vu la lettre grecque dans une vision, ce qui l’a amené à adopter la foi chrétienne. Bien que certains associent le symbole X à la croix, les spécialistes affirment qu’il s’agit plutôt d’un symbole païen représentant le soleil.

Aujourd’hui, le symbole X est souvent utilisé pour symboliser le nom du Christ. En tant que symbole graphique ou christogramme, il remplace le mot Christ à Noël, qui devient ainsi Xmas. L’autre exemple populaire est le Chi-Rho ou XP, les deux premières lettres du Christ en grec superposées. En 1021, un scribe anglo-saxon est allé jusqu’à abréger le mot Noël en XPmas pour gagner de la place dans l’écriture.

Certaines personnes sont friandes de symboles pour représenter leur foi. Cependant, le symbole du X est antérieur au christianisme, puisqu’il était le symbole de la chance dans la Grèce antique. Aujourd’hui, l’utilisation du X comme symbole du Christ à Noël fait encore débat, compte tenu des nombreuses significations négatives du X, telles que l’inconnu et l’erreur, mais certains affirment que la controverse n’est qu’une mauvaise compréhension de la langue et de l’histoire.

Dans la culture africaine

Pour de nombreux Afro-Américains, l’histoire de leur nom de famille a été influencée par l’esclavage dans le passé. En fait, le symbole X est un marqueur d’absence pour un nom de famille africain inconnu. Pendant l’esclavage, leurs propriétaires leur attribuaient des noms, et certains n’avaient pas de nom de famille du tout.

La figure la plus influente est Malcom X, leader afro-américain et partisan du nationalisme noir, qui a adopté le nom de famille X en 1952. Il a déclaré que ce nom symbolisait le nom africain inconnu de ses ancêtres. Cela peut sembler être un rappel amer de l’esclavage, mais cela peut aussi être une déclaration de ses racines africaines.

L’aspect mystérieux du symbole X a conduit à son utilisation généralisée dans la nomenclature, de Malcolm X à Génération X, en passant par les séries télévisées de science-fiction X-Files et X-Men.

En tant qu’étiquette de groupe démographique

Le symbole X a été appliqué à la génération X, la génération née entre 1964 et 1981, probablement parce qu’il s’agissait de jeunes dont l’avenir était incertain.

Le terme Génération X a été inventé pour la première fois par Jane Deverson dans une publication de 1964, et popularisé par le journaliste canadien Douglas Coupland dans son roman de 1991, Generation X : Tales for an Accelerated Culture (Génération X : contes pour une culture accélérée). Le terme X serait utilisé pour décrire un groupe de personnes qui ne voulaient pas se préoccuper du statut social, de la pression et de l’argent.

Cependant, certains pensent que le nom de Génération X lui a été donné parce qu’il s’agit de la dixième génération depuis 1776 et qu’en chiffres romains, X signifie 10. C’est également la génération qui marque la fin de la génération du baby-boom.

Dans la culture populaire

Logo X-men.

La série télévisée de science-fiction The X-Files a connu un véritable engouement dans les années 1990, autour d’enquêtes paranormales, de l’existence d’une vie extraterrestre, de théories du complot et de la paranoïa à l’égard du gouvernement américain.

Dans les bandes dessinées Marvel et le film X-Men, les super-héros possèdent un gène X qui leur confère des pouvoirs supplémentaires. Le film américain Malcolm X, sorti en 1992, retrace la vie de l’activiste afro-américain qui a perdu son nom d’origine lors de l’esclavage.

Dans les courriels et les médias sociaux

Aujourd’hui, le symbole X est souvent utilisé à la fin des lettres pour indiquer un baiser. Parfois, le X majuscule signifie un gros baiser, bien qu’il ne doive pas toujours être considéré comme le signe d’un geste romantique. Certaines personnes l’incluent simplement dans leurs messages pour leur donner un ton chaleureux, ce qui fait qu’il est courant entre amis.

Auteur/autrice

Diplômé en Psychologie et passionné de guitare flamenca et de jeux de société, mon parcours professionnel m'a amené à comprendre la profonde connexion entre le comportement humain et le marketing. Avec le temps, j'ai affiné ma capacité à analyser et interpréter les tendances du marché et les réactions des consommateurs. Sur The Color Blog, je combine mes connaissances en psychologie avec ma passion pour l'écriture, offrant des perspectives uniques sur le marketing, l'histoire et les interactions humaines qui définissent notre ère numérique.View Author posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *